Livraison garantie sans casse dans toute la France - Paiement sécurisé

Quelques mots sur le millésime 2019

Travail de vigneron et ressources insoupçonnées

Si 2019 a été une année marquée par la canicule, nous avons d’abord affronté un gel début mai qui aurait pu être désastreux. Prenant les devants afin de protéger nos vignes d’un froid qui frôlait les températures négatives, nous étions dehors de pied ferme à quatre heures du matin pour allumer une quinzaine de feux de paille mouillée.

Les bourgeons sauvés du gel, la floraison s’est déroulée harmonieusement et la vigne s’est développée en l’absence de mildiou et d’oïdium. Trois traitements au cuivre ont été suffisants pour assurer un état sanitaire parfait du vignoble.

Les prédilections alarmistes de Greta se sont avérées exactes et les températures de juillet ont grimpé jusqu’à un pic de 43°C. La vigne dans ces conditions s’autorégule, ralentit sa croissance et évite une situation de blocage. Après six semaines de sécheresse, le 26 juillet, un orage d’été était annoncé. Une belle pluie de 50 mm allait arroser le domaine. Nous avons eu la pluie mais aussi une grêle violente qui s’abattit sur plusieurs parcelles. Les feuilles lacérées et les grappes martelées nous mirent au désespoir…

Notre vignoble a des ressources insoupçonnées. Durant les six semaines qui suivirent la grêle, le mistral et la chaleur intense pansèrent les plaies : les grains éclatés séchèrent et tombèrent et les grains fendus cicatrisèrent. Les grappes purent se développer sans coulure jusqu’à la récolte.

 

Elevage en barriques et jarres de grès

Mi-septembre, une belle pluie gonfla les raisins et nous attaquâmes les vendanges manuelles par les parcelles de Syrah. Les grenaches, cinsault, clairette, rolle furent vendangés dès potron minet, sous un beau soleil, dans la bonne humeur… Les fermentations se déroulèrent harmonieusement sans laisser de sucre résiduel. Nos rosés et nos blancs présentent cette belle fraicheur aux antipodes des vins bling-bling super thiolés. Leur équilibre et leur minéralité les font gagner en finesse ; ils s’inviteront à vos belles tablées pour sublimer les mets.

Tonneaux Château Lafoux

Nos rouges puisant dans le calcaire du Jurassique sont amples et structurés. Le bouquet à la complexité naissante est déjà riche en arômes : fruits noirs, épices, réglisse… La bouche montre dès l’attaque une belle souplesse, une texture soyeuse soutenue par des tannins élégants.

Nous avons eu la surprise d’une belle distinction, médaille d’or, pour notre rouge AUGUSTE 2018 présenté au salon BIO de Montpellier. Ce vin est le résultat d’un assemblage d’élevage en barriques et en jarres de grès. Les jarres apportent une tension et un fruit d’une belle élégance.

Jarres de grès